Stage de Tournoiement du 13 au 17 juillet 2022

Stage de Tournoiement

Whirling workshop

du 13 au 17 juillet 2022

Centre

au Brana,

Pauilhac,

Gers (32)

Stage animé par Sophie Tabakov et Laurent Soubise

Planning
Début du stage : mercredi 13 juillet à 10h
Fin du stage : dimanche 17 juillet à 14h

Programme

A la recherche de l’unité
Dans le tourbillon de notre monde aujourd’hui, nous nous rendons compte que notre attention fait défaut, parfois. Le déferlement d’images, de sons, d’idées, d’informations qui déboulent de toutes parts nous laisse un sentiment de fuite en avant. Or le tournoiement, précisément, nous propose de nous ramener vers une écoute authentique, où « la vision possède une corporéité », comme le dit Michel Random dans son essai sur le soufisme et la danse.

Le Tournoiement est, pour les danseurs, le mouvement ultime ; pour l’être, une aventure surprenante, à la fois singulière et universelle, une expérience radicale, « qui prend à la racine » notre rapport à l’espace et au monde.
Mouvement archétypal par excellence, que l’on connait grâce au rituel du Sama des derviches tourneurs. La beauté de la danse du tournoiement ne peut laisser insensible. Pourtant, avant d’étudier ce rituel et la fascination qu’il engendre, il suffit d’observer autour de nous, en nous, que tous les enfants du monde tournent sur eux-mêmes. Quel est donc ce besoin de tourner à perdre la tête, qui se manifeste de la manière la plus spontanée, dans la cour de l’école ou dans la nature ?
Retrouver cet « hors cadre », c’est aussi sortir du lieu connu, pour atteindre l’inattendu.
Ce mouvement procure une grande joie, un abandon, passionnant à découvrir et à révéler, différent pour chacun/ne. L’enseignement s’adresse à toute personne, pour lui permettre, d’une part,  d’atteindre le lieu singulier du tournoiement, et d’autre part, de développer une qualité d’attention portée à ce tournoiement, au sensible et à l’indicible que cela génère.

L’enseignement 

Il tient en deux mots : faire l’expérience !
En tant que danseurs, notre recherche permanente des mouvements présents dans le corps nous a naturellement conduits à nous intéresser au tournoiement, depuis presque 20 ans.
Nous avons reçu l’enseignement de différents maîtres et artistes, certains soufis, d’autres non (Javad, Sharokh Moshkin Ghalam, Rana Gorgani, Abbas Jannesari).

. Tous de culture Iranienne.
L’atelier propose un parcours exigeant, mais en complet respect des possibilités de chacun/ne.
En préparation à la Danse du tournoiement, nous pratiquerons des exercices de centrage, de coordination, d’écoute et analyse rythmique, ainsi que des propositions de combinaisons dansées inspirées de différentes traditions d’Asie centrale.
La musique utilisée, traditionnelle ou contemporaine, puise dans le répertoire traditionnel Soufi, Iran, Turquie, Kurde et Alévi, Maghreb, Gnawa, mais aussi dans le répertoire des musiques actuelles, techno, world.

Extrait vidéo

 

 

Tarifs

Coût pédagogique  :  350 €  (100 € d’arrhes à l’inscription, remboursable jusqu’au 30 juin ; non remboursables en cas de désistement)
Adhésion hors les murs :  12 €   (sauf adhérents Anou Skan 2022) 

Hébergement pension complète : 185 €, à régler sur place

  • Hébergement en pension complète en dortoir
  • Arrivée la veille au soir possible
  • Le dortoir se compose de deux zones de couchage, en deux pièces : une chambre de 6 lits, et un plus grand espace divisé en 4 baies intimes et privées de 2 ou 3 lits chacune.
  • Apporter son sac de couchage, ou bien des draps + serviette de toilette vous seront fournis : 5 € en sus

Renseignements et inscription
Inscription dès à présent : Billetterie en ligne 

Renseignements : contact@anouskan.fr  //  Tel : 06 52 50 40 77  //  Site www.anouskan.fr
(Nombre de places limité, inscription et renseignements sans tarder)

Le centre au Brana

Au Brana est un centre de recherche et de pratique de la performance en milieu rural du sud de la France, fondé en 2005 par Kate Hannah Perry et Oliviero Papi. Le Centre Culturel Au Brana est régi par l’Association des Rencontres Internationales des Arts et de la Culture de Gascogne (ARIAC de Gascogne).

Au Brana a été créé par des artistes pour d’autres artistes, spécialement conçu pour accueillir de multiples disciplines et pratiques artistiques.

Les équipements disponibles : Les installations du centre sont dans la grange aménagée et comprennent :

  • Un studio principal de 120m2 avec murs en pierre, boiseries apparentes et parquet semi-suspendu.
  • Un espace studio de 35m2 avec parquet au sol.
  • Une grande cuisine entièrement équipée et coin repas.
  • Un dortoir semi-privé pouvant accueillir jusqu’à 15 personnes avec salles de bain accessibles.
  • Accès Wifi et laverie.
  • Jardins paysagés et proximité d’une grande forêt.
  • Commerce local et marchés fermiers à moins de 3 km.

L’hébergement en dortoir : Le dortoir se compose de deux zones de couchage, divisées en deux pièces :

  • une chambre de 6 lits
  • un espace plus grand, divisé en 4 baies intimes et privées de 2 ou 3 lits chacune.
  • une salle de bain accessible avec douche et WC, et une deuxième salle de bain avec 2 douches séparées et un autre WC

Les studios

  • Studio principal de 120m2 avec murs en pierre, boiseries apparentes et parquet.
  • Espace studio de 35m2 avec parquet au sol.

Comment arriver

Au Brana se trouve sur la commune de Pauilhac, dans le Gers, un département rural du sud-ouest de la France. Les aéroports les plus proches du centre sont Toulouse et Bordeaux. De là, c’est un train jusqu’à Agen et un trajet en bus de 40 minutes jusqu’à Lectoure.
Agen se trouve sur la principale voie ferrée de France et est desservie par des trains à grande vitesse en provenance de Paris.

Voir la carte

Au Brana, 32500 Pauilhac France

Informations de contact

Au Brana 32500 Pauilhac, France

Téléphone+33 (0)562288772

Photos du lieu

Cuisine végétarienne et créative

Nous avons de la chance, car tous nos repas et goûters seront préparés par Anne-Charlotte Brodier, cheffe nomade, naturopathe : Passionnée de cuisine et végétarienne créative, elle est convaincue que la santé passe par l’assiette et que la nourriture est un formidable moyen de créer et renforcer les liens : « J’ai à cœur de transmettre mes valeurs et mon amour de bons produits dans ma cuisine, aussi créative que nourrissante« 

Retour en haut